montoir

jeudi 4 mai 2017

Je devais aller à la marche avec Oskar mais il a plu, je me ravise, il se met à faire beau, GRRR !

j’y suis quand même allée, avec Pascal, pour le monter, Oskar a été moins stressé que les fois précédentes où, quand je mettais sur lui tout mon poids, il bougeait.

Là il levait la tête et tendait les oreilles puis dès qu’il a soupiré, je suis descendue, même chose à l’autre main, Pascal le tenait en longe et lui a filé des croquettes.

Bon pour Pascal la prochaine étape c’est me redresser (de sac à patate) puis marcher en longe, pour moi la prochaine étape, c’est rester plusieurs minutes, m’agiter un peu, gratouiller et faire frétiller du nez un cheval détendu Very Happy

Pas la même vision du monde…

Ce contenu a été publié dans Oskar. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.