monte

jeudi 5 oct 2017

Pansage puis sellage avec la tapis barefoot, j’avais oublié le mors !

tant pis je lui ai quand même mis son bridon (ça l’apprendra à avoir peur de ses affaires) il l’a pris sans trop rechigner :  ça fait un bon exercice mettre/ enlever par-dessus les oreilles.

Ensuite je monte en bougeant, touchant la croupe, comme d’hab, cheval relaxé, je demande des cessions d’encolure, là c’est plus dur, à pied ça vient de mieux en mieux mais en selle c’est difficile ! Pourtant je lui fais clic-bonbon à chaque fois, mais il retire vite son nez quand je tends la main munie du bonbon, quel idiot !

Pascal le fait marcher pas à pas, 1 pas à la fois, on s’arrête, cessions, clics et bonbons, Pascal lui donne les bonbons par-devant, quand j’arrive pas à lui donner sur les côtés, des fois j’arrive à lui fourrer dans le bec mais souvent il laisse tomber par terre quoi?

Je me rends compte à travers le tapis barefoot que je sens les gros muscles du dos se contracter quand Oskar couche les oreilles ! C’est fou comme il est « expressif » dans le sens où Lotus couche les oreilles quand il est pas content, alors que chez Oskar c’est le signe qu’il est complètement chamboulé, le pauvre ! Donc dos « serré »…

je me rends compte aussi que sans m’en rendre compte je contracte un peu les fessiers, et que quand je relâche, Oskar revient plus vite au « calme » c a d « relax » entre chaque pas.

Pour pas qu’il panique et parte en vrille on fait 1 pas, stop, cession à droite, clic-cbonbon, cession à gauche, clic-bonbon, relaxation (faut que je me concentre sur mon cucul lol) gratouilles jusqu’à ce qu’Oskar se relaxe (détende le dos, avance les oreilles, baisse la tête au lieu de faire le périscope)

Au bout de 5- 6 pas, ça va mieux, on enchaîne les pas 2 par 2, puis 3 par 3, puis au bout d’une 10zaine de mètres on fait demi-tour et on revient à la voiture d’un coup !

C’est gagné, Oskar et moi sommes en phase, on est tous 2 relaxés, c’est chaleureux et confortable, Pascal est ravi et fier, à l’arrivée le Gros se fait masser le dos et bâille, complètement lessivé (il fait pas semblant d’être anxieux !…) ensuite picotin bien mérité !

Ce contenu a été publié dans Oskar. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.