longues-rênes

samedi 26 août 2017

séance de clôture pour accueillir Oskar et Cadou dans un nouveau pré, car ils sont sur le terrain de la Ferrade donc Laurent va construire les paddocks pour le 10 sept.
Il faisait 28°C on a sué comme des bagnards !

Ensuite LR avec Albert, ya fallu que ce satané bourricot fasse des siennes, il n’avançait pas, tournait pour entrer chez les gens, faisait des méga-détours et tentatives de demi-tour pour éviter les bouches d’égoût, tant et si bien qu’il s’est fait rassurer, puis gronder, puis tapette au cucul et enfin, fessée,

et là miracle, tout est allé comme sur des roulettes, allant, en avant, peur de rien bref j’étais DEG il lui « faut » sa fessée pour être sage ou quoi ? sad

On a longé un pré avec deux chevaux, derrière la haie ;  arrivé devant la porte il y a le long du chemin un calvaire, en voyant Albert et ses grandes oreilles les 2 chevaux se sont enfuis, lui observait, dubitatif le calvaire, en se demandant s’il fallait vraiment avoir peur, en fait il n’a pas compris qu’ils avaient eu peur de LUI ! Hihi c’était mignon !  On était MDR ! trop lol

Ensuite Pascal l’a pris sur le retour, on a fait un peu de trot nickel, plus peur de rien (évidemment) même pas des coups de feu car il y avait une reconstitution Napoléonienne dans le village. D’ailleurs je lui ai dit que s’il n’était pas sage je le donnerais aux soldats pour qu’il les aide à porter leurs vivres et tirer leurs canons, c’est peut-être ça qui l’a assagi ! lol

Ce contenu a été publié dans Albert. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.