Fête du cheval à Hargnies

dimanche 2 juillet 2017

Nouvel organisateur, vieilles rancunes : les débardeurs n’étaient pas là.

On arrive pour les démonstrations d’attelage et on nous dit que ce serait un concours de mania, en fait…
On n’y était pas du tout préparé.

Pascal va faire la reconnaissance : les obstacles en forme de portes à passer, sauf que les calèches allaient de la 2 roues en 115 de large pour shet à 148 d’attelage de Traits en paire.

Pour pas avoir à remesurer les cotes à chaque équipage, les organisateurs ont décidé de faire les portes pour voie standard 125 ! Du coup … Tout était trop étroit même le Pont où les roues étaient dangereusement près du bord…

Bref on est arrivé avant-dernier sur 8 et la gamine qui menait le shet était 3è !! c’était sympa ça, par contre.

Un truc naze, ils ont dit à chaque fois la nationalité des participants, untel Belge, untel Français, ça aussi c’était nul comme ambiance.

Il n’y avait que 5 Ardennais au concours, les juments Françaises de Hervé L*, un hongre ardennais grand modèle, Cadou est Belge, Oskar luxembourgeois même si les meneurs sont français + 2 petits modèles qui tiraient un char à bancs sur la foire.

… l’intérêt de l’Ardennais c’est qu’il est à cheval sur 3 pays (+ la Suède) !, Donc faire des querelles de clocher/ nationalités,  n’était pas bienvenu…

Autre anicroche, les autres chevaux étaient en simple, en paire, en poney, en cheval/ chevaux mais parmi eux il y avait deux attelages de compétiteurs chevronnés donc ils ont écrasé tout le monde avec leurs chevaux super bien préparés à tourner dans une mini – carrière (Franche-montagnes) (la carrière était fort rétrécie par rapport à d’habitude !)

Bref tout le monde était mécontent, les compétiteurs ont trouvé le parcours pas assez fluide et technique, nous trop difficile, en + avec les cotes adaptées aux voies de 125 on a écrasé presque tous les cônes avec notre 148 cm  de large !

Ensuite remise des prix, [ normalement chaque participant gagnait un sac de cochonaille (spécialité de Hargnies) là on a eu 1 saucisson par calèche (ya fallu le couper en 4 lol !)

Bon on va manger, on avait 2 tickets « repas » pour les meneurs, 2 tickets « sandwich » pour les groom… Mais il s’est avéré qu’en fait les tickets « repas » c’était 1 barquette fe frites… Donc en réalité on avait 2 tickets repas pour 4 personnes…

Ya fallu attendre 5H entre les deux parcours (d’habitude il y en a 3 sur la journée) et aucun spectacle en piste sauf un gymkhana de filles du village (pas nul mais pas très intéressant surtout que ça n’a pas duré très longtemps, la piste était vide, on s’est ennuyés…)

Bref on a été dégoûtés de l’accueil, de la pauvreté des démos, de la mauvaise ambiance… on n’ira plus !

Oskar a été assez sage, à part 2-3 fois où il a fait son mulet, par contre j’ai remarqué un truc :

autant Oskar et Cadou sont beaux pris séparément, Cadou Grand format, harmonieux, puissant, Oskar assez atypique très rectangulaire, musculeux, crenu, autant en paire, ils n’ont pas la même taille, pas la même cadence, pas la même amplitude, Osakr tire comme une brute et Cadou se fait traîner… Ils ne sont pas en harmonie ça nuit à l’ensemble…

Autant je regardais 2 juments au physique assez quelconque, mais semblable, on ne se retourne pas dessus quand on les voit à l’attache, mais même robe, même taille (demi-soeurs) même foulées, en paire elles font un ensemble joli, uni, c’est très chouette !

Comme quoi Oskar est pas fait pour être en paire.

Bon à chaque fois que le char à bancs, tiré par 2 ardennaises, passait, les chevaux hennissaient !

A un moment ils se reposaient tous les 2, j’entends un bruit de fontaine, une des juments de Hervé pissait, les 2 en même temps ont pointé leur nez, reniflé, fait le flehmen et henni ! Haha le Détecteur de pisse de jument en action !

Le soit on est rentré, crevés, assez déçus, on s’est dit que la prochaine fois on se ferait plutôt une balade d’une 20taine de km comme d’hab !

Et Hervé nous a invités à sa rando du mois d’août (pourvu que Lotus ne soit pas infernal…)

Ce contenu a été publié dans Chevaux, Oskar. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.