décembre 2017

évacuation du fumier :

C’est parti pour enlever 2 bennes de fumier :

Oskar est réquisitionné !

Préparé :

Attelé à la benne à fumier :

A chaque départ, il faut qu’il se réhabitue aux bruits de la benne, ensuite il se relaxe et ça va mieux !

 

Au fil des exercices il est plus patient, plus sage quand il doit attendre qu’on remplisse ou vide la benne.

2ème fournée : c’est moi qui mène.

on est super mal assis là-dedans, ne parlons pas des suspensions dures comme du bois, c’est très inconfortable.

Retour à la maison :

Ce contenu a été publié dans Oskar. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.